L'art du titre

«Qu'est-ce qu'un bon titre Me demande une délicieuse et très attentive lectrice.Je repense immédiatement à quelques titres qui m'ont accroché, faisant de cette impression un critère de qualité. Ellison bien sûr : Je n'ai pas de bouche et je dois crier. ou encore La Bête au coeur du Monde qui criait 'Amour! Je pense aussi à ces vieux films d'Audiar : Le Cave se rebiffe, Le Cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques. Ces titres n'ont pas vocation à résumer l'oeuvre mais à en donner comme un sondage précis.

Pour connaître la saveur d'un potage, mieux vaut en goûter une cuiller qu'en entendre le nom. C'est cela, je crois, un bon titre : une cuiller judicieusement choisie de l'oeuvre... ou de ce que l'on aimerait faire passer pour l'oeuvre car il est permis - et même conseillé - de tricher.

Il faudra un jour que je compile mes 'titres' : du titre de pièces pour piano au nom de firme en passant par le baptême du chihuahua de mon ex-compagne. Plus intéressant, une liste de beaux titres. Plus tard, comme sauver le monde.

Comments are closed.