Ce qu'est un blog

Voilà donc un mois que je blogue, que je lis des blogs. Sans obsession : écriture et lecture me prennent moins de 30 minutes par jour. Je suis diagonal et furtif. J'ai autre chose à faire, un monde à comprendre et à goûter. Aimer, oublier. Pas le temps de traînailler. « Hommage au lecteur pressé! » écrivait Pauwels.

La plupart des blogueurs que j'ai lus ne se réfugient pas dans le virtuel pour échapper au réel contrairement à une analyse superficielle et vulgaire. Ceci, à l'inverse, n'en fait pas des Hemingway ou des Albert Londres. Bloger est gratuit, ne demande qu'un peu de temps et strictement aucun talent.

Je crois comprendre un peu mieux ce qu'est un blog. Un blog est un écrit quelque part entre le rien et le timide. C'est, au mieux, quelque chose de fragile et de fugace. Un peu comme une feuille qui tombe. Une fois arrivée au sol elle disparaît, assimilée par des millions d'autres, puis recouverte par d'autres encore et finalement décomposée et participant à cette couche d'humus que des serveurs tolèrent dans des limites dont tout le monde se fout.

Les blogueurs sont des naufragés sur une mer sans rivage, jetant les unes après les autres des bouteilles qui ne trouveront jamais que d'autres naufragés.

Sur ce, un petit Bowmore...

avk

Comments are closed.