Qu'est-ce qu'une belle musique?

Je lui dis que la musique n'existe que dans l'oreille de l'auditeur, qu'apprécier la qualité d'une musique ne peut se faire en éludant cette donnée essentielle. Je lui dis qu'à mon avis, la qualité d'une musique doit tenir compte de l'émotion qu'elle suscite chez les gens avant tout autre critère formel.

«Alors Brittney Spears fait une meilleure musique de Mozart?
- Si on ne considère que le nombre d'auditeurs à un moment donné, sûrement, mais je pense qu'il faut tenir compte d'autres critères. La pérennité par exemple. Mozart dure plus longtemps sans doute que ne durera Spears. Un troisième critère est la subtilité (la complexité?) des émotions générées.»

Au cinéma, certaines émotions peuvent facilement être suscitées comme la peur ou l'excitation sexuelle. C'est très simple, très basique. Cela répond à une définition (non moraliste) de l'obscénité. Il y a des musiques de ce type : très simples dont l'effet sera par exemple de faire sauter les gens sur place en remuant la tête. Un rythme binaire, beaucoup de basses, etc. Sur le moment, c'est sans doute très agréable mais on n'en sort pas transformé comme on peut l'être (ou non) après la découverte des Vêpres de Rachmaninov qui jouent sur des registres plus subtils que quotidien n'effleure pas.

Je ne sais si d'autres critères peuvent être pris en considération sans être des corollaires de ces trois-ci. Sans pouvoir le démontrer, j'imagine que l'adoption de critères purement formels résument une tentative plus ou moins maladroite . C'était mon intuition au moment de cette discussion, et cela le reste au moment d'écrire ceci.

Avec l'absolue conviction que ceci n'a guère d'importance.

avk

Comments are closed.