La question d'Eno

Je retrouve un carton de café sur lequel j'avais noté une question du chanteur-producteur Brian Eno, probablement entendue à la radio il y a quelques années :

Why do all the human cultures that we know of decorate things? Why not just leave them alone? Why put in all that extra, and apparently non-functional, energy?

Ou comment relier en une question originale le plus futile et, probablement, le plus intime de nos existences.

4 thoughts on “La question d'Eno

  1. Est-ce vraiment systématique ?

    Je regarde autour de moi... seulement 2 décorations dans la pièce :
    - une photo d'un parc, réalisée et accrochée par une amie, donc je plaide non coupable.
    - le "network communication protocols map" de Cisco. On serait tenté de penser que ce n'est pas décoratif, mais comme il ne sert à rien...

  2. « Pourquoi toutes les cultures que nous connaissons décorent-elles les choses? Pourquoi investir de la sorte cette énergie supplémentaire et apparement non fonctionnelle? »

  3. ça à l'air interessant tout ça, mais en français, ça donne quoi (svp) ?

  4. « Why do all the human cultures that we know of decorate things? Why not just leave them alone? Why put in all that extra, and apparently non-functional, energy? »

    decoration : no vital function... du luxe ! nowadays, ART, is likely not functional, decoratif, delire, amusement... loin de sa fonction primitive