Sortie d'un artiste

Il y a des noms comme ça, quand on les entend on a envie de sourire, ils font du bien sans trop que l'on sache pourquoi. Pour le nom de Darry Cowl, sans doute est-ce une vieille boîte de petites choses qui viennent des étés de l'enfance. Je me souviens que mes genoux étaient toujours écorchés, que mes poches étaient pleines de cailloux, que j'aimais les faire rouler sous mes doigts. Je me souviens de mes peurs étoufées et de mes rêves splendides.

Je me souviens du son que faisait la clé de mon père dans la serrure, quand il rentrait le soir. Je me souviens de l'odeur des crèpes et de la cassonade humide. Et je me souviens de la voix de mon grand-père qui me disait : « Viens voir, mon grand, il y a un Darry Cowl à la télé. »

Nostalgie, je te connais. Reste encore un peu, puis ferme la porte en sortant.

avk

Comments are closed.