Ecolo et pro-nucléaire

Un symbole, c'est très fort, très difficile à déconstruire, d'où l'importance de bien le choisir au départ. La grande erreur des écologistes est probablement d'avoir fait de la lutte contre le nucléaire un symbole dont ils ne peuvent se détacher, cédant ainsi à un dogmatisme peu raisonnable.

Les énergies renouvelables peuvent apporter des solutions réelles mais actuellement locales, et interviennent peu dans le bilan planétaire. J'y reviendrai prochainement.

Voici cinq éléments favorables au remplacement de l'énergie fossile par l'énergie nucléaire.

  • Il suffit d'un gramme d'uranium pour produire autant d'énergie qu'une tonne de pétrole.
  • Ce gramme d'uranium ne produit de 4% de déchets non réutilisables (soit 0,04 gr).
  • Ces 0,04 gr de déchets sont solides, inertes et peuvent être tenus à l'écart des écosystèmes, contrairement aux énergies fossiles dont les produits secondaires sont dissipés dans l'atmosphère.
  • 90% de la radioactivité de ces 0,04 gr disparaît dans les 10 ans.
  • Des solutions économiquement réalistes existent pour assurer une gestion à très long terme de ces déchets. Aucune n'existe pour les déchets des énergies fossiles qui sont la cause première de la plus grande catastrophe écologique de tous les temps : le réchauffement climatique.

Quant aux dangers, il convient de ne pas les minimiser et de conforter l'indépendance des organismes de normalisation et de contrôle.

D'un autre côté, il ne faut pas négliger les corollaires directes de l'industrie pétrolière : conflits armés, soutien à des dictatures, marées noires, pollutions urbaines. L'aversion de nombreux écologistes pour le nucléaire en est la complice naïve, et mon vote pour eux devient chaque année un peu plus pénible.

Un réconfort toutefois, cette vision écologique pro-nucléaire a un partisan de choix en la personne du fondateur de l'hypothèse Gaia : James Lovelock.

One thought on “Ecolo et pro-nucléaire

  1. je vis dans le voisinage d'une centrale nucléaire, et fréquente les techniciens qui entrent dans le coeur du systême, leur temps de présence est limité jusqu'à une certaine dose de radioactivité, s'ils l'atteignent , ils sont immédiatement retirés du planning, ça peut durer un mois, six mois... le temps qu'ils se débarassent de leur contamination, sinon, ils sont plus atteints par l'abus de tabac et d'alcool car c'est quand même stressant

    je suis d'accord avec vous pour le reste