Europeana, à petits pas

Après un lancement calamiteux, le fantastique projet Europeanaest désormais en ligne et, bien que toujours en phase de test, ça décoiffe doucement : textes, illustrations graphiques, extraits sonores et vidéos de près de 70 contributeurs dont la Bibiothèque nationale de France, la Fundação Calouste Gulbenkian, la Bibliothèque Royale de Belgique et The British Library. Le partimoine actuel de 2 millions d'objets numériques sera triplé lors du lancement de la version 1.0, en 2010.Il reste toutefois pas mal de choses à améliorer : robustesse du système et cohérence des données. Vous trouverez en effet bien le viandier de Taillevent hébergé par la Bibliothèque nationale de France, mais le lien ne vous mènera que vers une page d'erreur doù il vous faudra recommencer la recherche! En outre, la possibilité pourtant capitale de créer un compte propre afin de stocker ses recherches a été temporairement et mystérieusement supprimée. Don't worry, be crappy comme ils disent, Outre-Atlantique.

Un petit aperçu en quelques clics? Mais avec plaisir...

Comments are closed.