Notre vision distordue du monde

Alisa Miller, chef de Public Radio International, évoque avec humour les mécanismes par lesquels les médias américains offrent une vision distordue du monde pour épancher une soif modeste mais réelle d'informations internationales. Avec des statistiques et des graphiques particulièrement éclairants.

Ceci en écho lointain à un ancien billet.

avk

Comments are closed.