Pseudo-ethnicité et néo-dogmatisme

Une controverse intéressante s'est développée ces derniers jours dans le petit monde de l'anthropologie. Au départ, un article sur le site web de NatureNews présente une étude génétique des populations descendant des Tainos, autochtones des Caraïbes à l´époque de Christophe Colomb, en indiquant que ces Tainos n'existent plus. Or, beaucoup de personnes se considèrent, à tort ou à raison, comme Tainos, d'où la controverse qui a rapidement débordé le cadre scientifique.

Breaking the Law of Averages

En cette époque où même le climat a peur de changer, tant il est surveillé de près par les orthodoxes (pour la dernière affaire en date, cliquez ici, ou ici, ou ici), où certains neutrinos se mêlent d'arriver au Gran Sasso avec 60 ns (nanosecondes) d'avance, on n'est jamais trop prudent: Nature a fait the right thing et s'est excusé: This article originally stated that the Taíno were extinct, which is incorrect. Nature apologizes for the offence caused, and has corrected the text to better explain the research project described.

Evidemment, qu'est-ce qu'un peuple? A priori, je suis, moi même un Trévire (Celte) du haplogroupe R1b1a2a1a1b3 dont l'origine se trouve autour de la Suisse/Tyrol/Italie du Nord et qui est habituellement associé à la culture de La Tène-Hallstatt... bien qu'on trouve un ilot solitaire de  R1b1a2a1a1b3 au Bashkortostan, allez savoir pourquoi! Je peux donc déclarer que je suis Celte de chez Celte, mais ça n'engage évidemment que moi!

Etre Taino est assurément une autre paire de manches. Une personne qui se déclare Taino écrit quelque part que la Tainicité (comme la judaïcité!) se transmet par les femmes. Faisons le Gedankenexperiment suivant: prenons une Taino "pure"  en 1492; elle-même et ses descendantes ne procréent qu'avec des non Tainos. Qui voyons-nous en 2011? Je ne sais pas au juste quels sont les traits typiques des "vrais" Tainos, mais il est probable que je ne les reconnaitrais pas. Même chose avec les Oglala, les Apaches et les Mohicans etc.qui ressemblent dorénavant bien plus à M et Mme Smith qu'à leurs ancêtres précolombiens (sauf le Mohican, peut-être).

Si une personne se déclare Wallonne (je suis prudent!!!) ou Oglala, elle est Wallonne ou Oglala! Je me souviens avoir lu la phrase suivante chez Malraux à l'époque où j'étais fan (et Malraux lui-même était ministre de la culture de Gaulle, ce qui nous fait 1959 à 1969: j'allais avoir 20 ans!) est Juif qui se veut Juif, et ce n'est pas les Khazars qui me démentiront (1).

Evidemment, ce n'est pas réllement de leur plein gré que les Tainos, Oglalas et Apaches sont très mélangés aujourd'hui, certainement bien plus qu'en 1492. Je pense donc avec Dienekes que les Tainos existent certainement un peu moins en 2011 qu'en 1492, même  s'il est parfaitement possible de se déclarer Taino! Il reste quand même la question de savoir ce qui fait un Taino. La langue, peut-être? Les uns disent qu'il n'en reste que quelques mots dans une langue mélangée d'espagnol, alors que d'autres affirment la parler.  Et nous savons par ailleurs que langue et ethnicité ne se superposent pas toujours (voir, par exemple, Cavalli-Sforza, 1994).

Il est possible, en théorie, d'être un vrai Taino "ethnique" et de l'ignorer. A l'autre bout du spectre, nous avons le Trévire R1b1a2a1a1b3 qui ne sait pas un mot de Taino, sauf peut-être colibri, iguane et tabacù , et qui n'est certainement pas Taino. Entre ces deux extrêmes, tout est possible.

La morale de cette histoire c'est que le politiquement correct a un prix, qu'à force de courtiser et Margot et sa soeur nous finirons par vendre notre âme. En d'autres termes, la distance n'est pas si grande entre les négationnismes de tout poil, le créationnisme et les excuses de Nature.

 

Références

L.L. Cavalli-Sforza. 1997. Genes, peoples, and languages. PNAS, 94:7719–7724. Disponible ici.

Note

(1) Je n'ai malheureusement pas retrouvé la citation de Malraux sur le web: c'est sans doute la seule citation qui n'est pas sur le web, ou alors, c'est ma mémoire qui me joue des tours. Quelqu'un peut-il m'aider?

English variant: click here

 

Comments are closed.